Accéder au contenu principal

Essai pneu : Mitas Sport Force+ EV

Si vous aussi vous ne saviez pas vraiment qu’il existait un manufacturier de pneumatiques moto nommé Mitas qui proposait une gamme allant du pneu trail au pneu piste, je vais vous étonner ! Pour ma part je ne connaissais absolument pas cette marque. Et pourtant, ils sont déjà bien implantés et leurs gommes…elles accrochent sévère !

Laissez moi vous faire part de mes premiers retours sur les Mitas Sport Force+ EV de 2021.

Qui est Mitas ? Leur histoire débute dans les années 1930 à Prague lorsqu’ils se sont lancés dans le marché du pneumatique pour machines agricoles dont les évolutions étaient alors en plein essor. Petit à petit, l’entreprise croît et s’exporte pour arriver sur le marché de la moto en tant que filiale du bibendum Michelin.

Déjà implanté sur le marché motocycliste ces dernières années, Mitas compte frapper fort en 2021 en présentant deux pneus à usage sportif (Sport Force+ EV et Sport Force+ RS) ainsi qu’en proposant la monte d’origine de la KTM 1290 Super Adventure S, rien que ça.

Après cette brève introduction de la marque, venons-en au sujet : le Sport Force+ EV.

Sachez que Mitas ne sort pas ce pneu de nulle part sans expérience, on comprend même dans son nom que le EV+ signifie « évolution » de son Sport Force déjà disponible depuis 5 ans maintenant. On le comparait même à un Metzler M7RR ou à un Bridgestone S20, deux références du segment à l’époque.

Conditions de l’essai :

Type de pneu : Sportif routier, occasionnel sur circuit

Dimension : 120/70 ZR17, 180/55 ZR17

Moto : GSX-R 750 SRAD de 1998

Route : routes de montagne (pas de jaloux, j’habite à 3min du premier col)

Période : Mars – Avril 2021 (pas très chaud dans les cols alsaciens)

Kilométrage : ≈ 1 500 km

Je vous vois venir, un test sur une antiquité de 23 ans. Sachez pour ceux qui n’ont jamais eu la chance de rouler avec cette moto, qu’elle n’a rien à envier à une majorité de la production actuelle en termes de capacités sportives ou de ressenti de la route. Pour les geeks, elle est même classée dans les motos légendaires dans le très beau jeu Ride 4, la classe hein.

GSX-R de l’essai, bientôt en panne

Les premières impressions visuelles qui sautent aux yeux sont l’esprit sportif du pneu. Le dessin alterne entre longues rainures sur la bande de roulement qui se raccourcissent sur le côté dans un esprit slick tout comme le fait très bien l’excellent Michelin Road 5.

Comme un grand nombre de pneu de cette catégorie, nous avons à faire à un bi-gomme à l’arrière, c’est-à-dire une gomme plus tendre sur les flancs. Cela permet de conserver une meilleure longévité sur la bande de roulement centrale ainsi qu’une meilleure adhérence sur l’angle.

Alors cet essai ? Je ne vous cache pas que n’ayant jamais eu vent de cette marque, je ne savais pas à quoi m’attendre et avais de l’appréhension. Quelques kilomètres pour roder le pneu et on monte en montagne. Petit à petit, la confiance entre ces pneus et moi se fait. La mise sur l’angle est très neutre et le retour d’information est excellent. Ni trop incisif, ni trop rond, le profil est très agréable à tout rythme.  

Lorsque les beaux jours sont arrivés, j’ai pu tester ces pneus un peu plus sportivement en montagne. Et là, c’est la grande surprise. Ni des freinages appuyés sans déclencher l’ABS (c’est une boutade, on parle d’une sportive des années 90) ni des accélérations franches dans l’angle en sortie de virage n’esquisseront une quelconque gène pour ces premiers tours de roues à rythme plus soutenus.

Le pneu arrière après 1 500 km

Malheureusement, une panne mécanique viendra raccourcir cet essai de seulement 1 500km, saleté de moto ancienne (le rétro c’est mieux avec du néo). J’aurai aimé approfondir ce test afin de voir le ressenti sous la pluie ainsi que la longévité de ces dernier, qui est souvent un argument de choix dans cette catégorie de pneus à usage sportif sur route.

Bilan : bon pour en garder dans sa besace sans finir dans la caillasse

Pour conclure je dirai que Mitas a réussi un véritable coup de maître en proposant un train de pneu sportif / routier qui rassure. En plus de proposer de bonnes sensations et d’être sympa à regarder, son véritable atout est un prix très agressif. On peut trouver le train complet avec montage sous la barre des 200€.

Reste plus qu’à trouver son public et se faire connaître par le plus grand nombre. Selon moi, c’est sans aucun doute qu’on entendra le nom Mitas dans le monde de la moto de plus en plus fréquemment.

Taille disponible :

  • 120/70ZR17
  • 180/55ZR17
  • 190/50ZR17
  • 190/55ZR17

Disponibilité : depuis mars 2021

Hey ! Si l’article t’a plu n’hésite pas à me suivre sur ma page Facebook pour être tenu informé des nouveaux articles ! J’y poste aussi des photos pendant les essais, des sondages et des news moto qui me paraissent intéressantes ! Tu peux aussi me suivre sur Youtube (Ouais je fais même des vidéos !), Instagram, et je crois que c’est tout ! Allez viens, on est bien !

One thought on “Essai pneu : Mitas Sport Force+ EV Laisser un commentaire

  1. Merci pour cet article. Je pense que ce sera mes prochains, après les metzeller M7rr et M9rr que j’ai beaucoup aimé, a la fois sur route et sur piste.
    Par contre pas évident de les trouver encore, que ce soit sur internet ou en magasins…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s